Une compagnie, des résurgences…

Résurgence : (de resurgere, renaître) Réapparition à l’air libre, sous forme de grosse source, de l’eau absorbée par des cavités souterraines. Fait de réapparaître, de resurgir… (Larousse)

HS5A6172

La démarche de la compagnie, domiciliée à Joucas (84220), est née de l’envie de faire du théâtre en allant à la rencontre des spectateurs sur les places de villages du Luberon. Aujourd’hui la compagnie a élargi son territoire de diffusion en restant fidèle cet état d’esprit:

Proposer un théâtre accessible et de grande qualité, qui s’appuie sur des écritures riches et singulières. Offrir aux découvreurs comme aux aficionados la joie d’une rencontre théâtrale gaie et vivante. Rapprocher acteurs et spectateurs dans des formes qui brouillent les frontières scène-salle.
La compagnie ouvre les coulisses de la création à ceux qui veulent découvrir comment nous travaillons et prendre part à la création. Sous forme de répétitions publiques, de rencontres et d’ateliers en lien avec les spectacles, ces moments de partage et de découvertes nous semblent essentiels.

Un grand merci à tous nos partenaires et bénévoles sans qui rien ne serait possible…
Merci aux équipes investies dans cette aventure.
Merci aux spectateurs qui nous suivent et dont les messages nous touchent beaucoup.

Comédien associé à la compagnie: Julien Barret

OLYMPUS DIGITAL CAMERAComédien, d’abord formé au Studio-Théâtre d’Asnières, il intègre en 2007 le Conservatoire National de Paris où il travaille entre autres sous la direction de Dominique Valadié, Alain Françon, Guillaume Gallienne, Yann-Joel Collin, Michel Fau, Caroline Marcadet, Christophe Patty. Après avoir mis en scène au CNSAD Léonce et Léna de Buchner, il crée la compagnie Résurgences en 2011 avec L’ours de Tchekhov et Les Boulingrin de Courteline puis Edouard et Agrippine d’Obaldia, Colette et Ferdinand de François Parot. Il crée ensuite avec Christophe Patty, Apolline Roy et Olivier Werner Fais passer la parole et [vèr] deux spectacles puisant leur dramaturgie dans des recueils de poésie, classique ou contemporaine. Depuis sa sortie du CNSAD en 2010, il travaille sous la direction de Jean-Pierre Dumas dans Corps de police, de Thierry Illouz, Yves Beaunesne dans Pionniers à Ingolstadt de M. Fleisser, Jean-Louis Hourdin dans Jean la chance de B. Brecht et Laurent Laffargue dans Casteljaloux, puis Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, en tournée depuis 2014. Il intervient régulièrement pour les enregistrements-fictions de France Culture et France inter. Il pratique la musique au travers du travail du chant mais aussi du piano, de la guitare et du saxophone. Il créera Prélude à la fugue sa prochaine création en 2018 au Quai, CDN d’Angers, spectacle musical composé de fragments des récits de voyage de Sylvain Tesson, interprété en duo avec le violoniste Pem.

Contact administratif
compagnie-resurgences@hotmail.fr

Laisser un commentaire